Rhododendron du Kamtchatka: photo, description, plantation et entretien

Rhododendron du Kamtchatka: photo, description, plantation et entretien



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Le rhododendron du Kamtchatka est un représentant inhabituel des arbustes à feuilles caduques. Il se distingue par une bonne résistance à l'hiver et un aspect décoratif. Pour la culture réussie de cette espèce de rhododendron, il suffit de remplir un certain nombre de conditions. Tout d'abord, choisissez un endroit approprié, puis soignez bien la plante.

Description du rhododendron du Kamtchatka

Le rhododendron du Kamtchatka est un arbuste ramifié à feuilles caduques qui appartient à la famille des bruyères et au genre Rhododendron. En Russie, la plante pousse en Extrême-Orient: dans le territoire de Khabarovsk, Sikhote-Alin, Sakhaline, les îles Kouriles, Kamchatka et Tchoukotka. On le trouve également au Japon, dans les États du nord-ouest de l'Amérique et dans les îles Aléoutiennes.

Le rhododendron du Kamtchatka pousse dans la toundra, les forêts de cèdres, sur les rochers de la côte de la mer, il ressemble à une plante naine atteignant 35 cm de haut. Les branches principales sont brun-rouge, densément étalées, étirées. Le reste des pousses est droit, verdâtre ou rougeâtre.

La plante a de grandes feuilles ovales légèrement allongées. Dans la partie supérieure, la plaque à feuilles est arrondie, se rétrécissant fortement vers la base. Au-dessus, les feuilles sont vert foncé et brillantes, en dessous - une couleur plus claire, hérissée. Leur longueur est de 2 à 5 cm, leur largeur ne dépasse pas 2,5 cm.

Aux extrémités des pousses du rhododendron du Kamtchatka, 1 à 2 fleurs fleurissent. Ils sont grands, 3-4 cm de long, avec un bord violet avec une tache brune. La couleur des pétales va du rose et du blanc au violet et au rouge vif. La floraison commence en juin-juillet.

Résistance à l'hiver du rhododendron du Kamtchatka

Le rhododendron du Kamtchatka a une grande résistance à l'hiver. La plante ne gèle pas en hiver, parfois après le froid, les pointes des pousses meurent. Il tolère sans problème une baisse de température jusqu'à -32 ° C. Pour protéger l'arbuste du gel, il est important de bien le préparer pour l'hiver.

Conditions de croissance du rhododendron du Kamtchatka

Mieux encore, le rhododendron du Kamtchatka se développe dans les zones rocheuses. Il est choisi pour les compositions de groupe et simples, les bordures, les diapositives alpines. L'arbuste est précieux dans la conception de jardins et de parcs, en particulier dans les régions du nord.

Lors du choix d'un emplacement pour un arbuste, deux facteurs sont pris en compte: la protection contre le vent et l'absence d'exposition directe au soleil. Dans la nature, la plante préfère les fourrés forestiers, dans lesquels les rayons du soleil pénètrent rarement. Il est préférable de fournir au rhododendron une lumière douce et diffuse. L'intensité de la floraison dépend de l'exposition au soleil.

Conseils! Avec l'aide du rhododendron du Kamtchatka, vous pouvez remplir les zones ombragées vides dans le jardin: à côté des clôtures, sous les arbres et arbustes ornementaux.

Ensuite, la qualité du sol est évaluée. Les basses terres, où la pluie et l'eau de fonte s'accumulent, ne conviennent pas à la culture du rhododendron du Kamtchatka. La plante se développe lentement dans un sol argileux lourd. La meilleure option est un sol feuillu avec l'ajout de tourbe et de litière de conifères. L'acidité admissible du sol est de 4,5 à 5 pH.

Plantation et entretien du rhododendron du Kamtchatka

Avant de planter le rhododendron du Kamtchatka, il est important de choisir un endroit approprié et d'améliorer la qualité du sol. Ensuite, ils commencent à préparer le semis. Pendant la saison de croissance, la plante est bien entretenue. Pour le protéger des gelées hivernales, des travaux préparatoires sont effectués à l'automne.

Sélection et préparation du site d'atterrissage

Le rhododendron du Kamtchatka est planté le long des chemins et des ruelles, à côté des plans d'eau ou des ruisseaux. Des plantations solitaires sont posées sur la pelouse. Les fleurs rose vif sont spectaculaires sur fond d'arbres et d'arbustes à feuilles persistantes: pin, épicéa, thuya, cyprès.

Pour décorer un jardin de rocaille, une saxifrage, une potentille, du thym et un genévrier sont placés à côté du rhododendron. Il est préférable de placer des plantes plus hautes au centre de la composition et de planter du rhododendron du Kamtchatka sur les bords. Une attention particulière est portée à la correspondance des couleurs. Le parterre de fleurs peut être décoré dans des tons roses. Ces nuances sont mieux combinées avec le blanc, le violet et le violet.

Après avoir choisi un lieu de plantation, les plantes commencent à traiter le sol. Le lit de jardin est déterré, des engrais organiques et minéraux sont appliqués. Assurez-vous d'éliminer les résidus végétaux et autres débris. Ces travaux sont effectués à l'automne à la fin de la saison estivale.

Si le sol est argileux et peu perméable à l'humidité, du sable de rivière grossier est introduit. Une couche de drainage est disposée au fond de la fosse de plantation. La tourbe et tout engrais minéral complexe aideront à augmenter la fertilité du sol pour les plantes.

Préparation des semis

Les plants de rhododendrons du Kamtchatka sont achetés auprès de fournisseurs de confiance. Avant l'achat, le matériau est inspecté pour identifier les zones pourries, les moisissures et autres défauts. Avant la plantation, les racines des boutures sont trempées dans de l'eau chaude, où un stimulateur de croissance est ajouté.

Il est préférable d'acheter des plants au printemps et de les planter immédiatement dans un parterre de fleurs. Si ce n'est pas possible, vous pouvez acheter des boutures à l'automne. Pour l'hiver, ils sont enterrés dans le sol, de la sciure de bois est versée sur le dessus et recouverte de branches d'épinette.

Règles d'atterrissage

Bien que les travaux de plantation soient effectués au printemps, un trou pour le rhododendron du Kamtchatka est creusé à l'automne. Cela est nécessaire pour que le sol rétrécisse, ce qui endommage gravement les plantes. Au printemps, ils attendent que la neige fond et que le sol se réchauffe. Selon les régions, les boutures sont plantées en mai-juin.

L'ordre de plantation du rhododendron du Kamtchatka:

  1. À l'endroit choisi, un trou de plantation est creusé d'une profondeur de 60 cm et d'une largeur de 30 cm.
  2. Un mélange de brique cassée et de sable est versé sur le fond. Épaisseur de couche - 15 cm.
  3. Préparez un substrat composé de gazon, de tourbe et de litière d'épinette dans un rapport de 3: 2: 1.
  4. Le mélange de sol est versé dans la fosse, puis un seau d'eau est versé.
  5. Lorsque le sol s'installe, une plante est placée dans le trou. Son système racinaire n'est pas enterré.
  6. Les racines sont recouvertes de terre.
  7. Un trou d'un diamètre de 30 cm est fait autour du buisson.
  8. Le sol est abondamment arrosé.
  9. Le cercle du tronc est paillé avec de la tourbe ou des aiguilles. L'épaisseur de la couche Boy est jusqu'à 8 cm.

Arrosage et alimentation

Le principal soin du rhododendron du Kamtchatka se résume à l'abreuvement et à l'alimentation. La plante est pourvue d'arrosages réguliers et abondants. L'humidité est particulièrement importante dans des conditions de sécheresse. Pour l'irrigation, utilisez de l'eau chaude et décantée. Il est apporté le soir ou le matin lorsqu'il n'y a pas de lumière directe du soleil.

Conseils! Il est utile de vaporiser le rhododendron du Kamtchatka à partir d'un vaporisateur.

Il est important d'éviter une carence en humidité dans le sol. Les premiers signes que l'arbuste a besoin d'être arrosé sont des pousses tombantes, une plaque de feuille mate, l'apparition de taches sombres. Il est préférable d'utiliser de l'eau douce: décongelée ou eau de pluie. Le rhododendron du Kamtchatka ne tolère pas l'eau dure du robinet. Pour l'adoucir avant l'arrosage, ajoutez de l'acide acétique, citrique ou oxalique.

Après l'arrosage, le sol est ameubli avec soin. Les racines des plantes sont à la surface du sol, elles sont donc faciles à endommager. De plus, le lit de jardin est régulièrement désherbé.

L'apport de nutriments a un effet positif sur le développement du rhododendron du Kamtchatka. Les buissons sont alimentés selon le schéma:

  • au début du printemps, du fumier pourri est introduit dans le cercle du tronc;
  • avant la floraison, ils sont traités avec une solution de Nitrofoska ou d'un autre engrais complexe;
  • après la floraison, les plantes sont arrosées avec du superphosphate et du sel de potassium (40 g de chaque substance pour 10 litres d'eau).

Les jeunes buissons sont nourris avec des engrais liquides. La concentration minimale est choisie. Les substances ne doivent contenir ni chlore ni chaux.

Taille

Les pousses anciennes et séchées sont retirées des rhododendrons chaque année. Ils sont coupés avec un couteau ou un sécateur. Au cours de la première année après la plantation, tous les bourgeons sont coupés. Cela permettra à l'arbuste de conserver sa force et de devenir plus fort. Vous pouvez laisser 1 à 2 inflorescences pour déterminer la couleur des pétales des plantes. Après la floraison, collectez le nombre requis de boîtes à graines.

Se préparer pour l'hiver

Pour que le rhododendron du Kamtchatka supporte avec succès l'hiver, des mesures préparatoires sont prises. À la fin de l'automne, jusqu'à ce que le sol soit gelé, les plantes sont abondamment arrosées. Le sol humide gèle plus lentement et maintient la vitalité des buissons. Ensuite, des feuilles de chêne sèches sont versées sur le lit de jardin. De plus, des branches d'épinette sont jetées sur les buissons. Au printemps, l'abri est enlevé lorsque la neige commence à fondre et que le sol se réchauffe.

La reproduction

Pour la reproduction du rhododendron du Kamtchatka, des graines ou des boutures sont utilisées. Dans le premier cas, les plants sont obtenus à la maison. Un mélange de sable et de tourbe est versé dans un récipient, arrosé et les graines sont réparties sur la surface. À température ambiante, les graines germent en 3 à 4 semaines. Les semis sont régulièrement arrosés, conservés dans une pièce chaude et lumineuse. En été, les conteneurs sont transférés dans la rue. Dans la 3e - 4e année, les plantes sont plantées dans un endroit permanent.

Avec la multiplication végétative, les propriétés variétales du rhododendron sont préservées. Fin juin, les pousses lignifiées de 8 cm de long sont coupées, une coupe oblique est faite par le bas et les feuilles sont enlevées. Les boutures sont placées dans une solution stimulante de croissance pendant 16 heures, puis dans un substrat de tourbe et de sable. En moyenne, l'enracinement a lieu en 1,5 à 2 mois. De cette façon, 80 à 85% des boutures prennent racine.

Les plantes résultantes sont arrosées et nourries avec des engrais minéraux. Le rhododendron du Kamtchatka est transféré sur le parterre de fleurs après 2 à 3 ans.

Maladies et ravageurs

Le rhododendron du Kamtchatka peut être gravement affecté par les maladies et les ravageurs. L'immunité des plantes dépend des conditions de croissance. Avec une technologie agricole appropriée, les buissons souffrent rarement d'attaques d'insectes et d'infections fongiques.

Les maladies les plus dangereuses du rhododendron du Kamtchatka:

  1. Pourriture des racines. Le champignon endommage la base de la tige et des racines. En conséquence, les pousses des plantes se fanent et les feuilles se dessèchent. La maladie se propage lors de la culture d'arbustes sur des sols légèrement acides et humides.
  2. Rouiller. Il a l'apparence de cloques rouges ou brunes qui apparaissent sur la face inférieure des feuilles.
  3. Pourriture grise. Les signes de la maladie sont des taches brunes qui se dessèchent rapidement. À une humidité élevée, une floraison grise duveteuse apparaît sur les plantes.

Lorsque des signes de maladie sont détectés, les parties touchées du rhododendron du Kamtchatka sont coupées et brûlées. Les plantations sont aspergées de liquide bordelais ou de solution de Fundazol. Si nécessaire, le traitement est répété après 10 à 14 jours.

Le rhododendron attire les charançons, les tétranyques, les aleurodes, les thrips. Les insectes se nourrissent de la sève des plantes et inhibent leur développement. Pour la lutte antiparasitaire, une émulsion de phosphamide à une concentration de 0,2% est utilisée.

Conclusion

Le rhododendron du Kamtchatka est un bel arbuste qui peut décorer n'importe quel jardin. Lorsqu'elle est correctement plantée, la plante prend racine rapidement. Ce type de culture est sans prétention, résistant au gel, pousse sans problème à l'ombre. Pendant la saison de croissance, le rhododendron est soigné par arrosage et alimentation.


Voir la vidéo: Tuto: Comment tailler le Perovskia